L’attentisme du marché des logements neufs

Les derniers chiffres sur l’activité du secteur immobilier sont parus. Il apparaît que les transactions immobilières ont diminué de l’ordre de 25% au troisième trimestre 2012. Notons que sur le trimestre précédent les transactions immobilières avaient connu une baisse de 14%.

La loi Duflot qui vise un durcissement de la fiscalité immobilière pourrait entraîner une diminution des prix de l’immobilier de l’ordre de 10 à 15% d’ici à juin 2013, résultat direct du déstockage de logements neufs et de la nécessité pour les communes d’avoir 25% de logements sociaux.

Malgré une diminution des taux de crédit immobilier de manière presque constante en 2012, la perspective d’une baisse des prix gèle les projets des investisseurs, et souligne une volonté accrue de négocier.

La conjoncture défavorable génère un manque de confiance évident chez les français : 72% des ménages anticipent une dégradation du niveau de vie en France qui se traduit par une stagnation des projets en cours.

Longtemps évoqué pour le projet de loi Duflot, notons que la question du PTZ+ (Prêt à taux 0% étant destiné aux primo-acquéreurs qui doivent justifier d’un montant total de ressources inférieur ou égal à un plafond, qui sera déterminé en fonction de la localisation du logement et de la composition du foyer) n’a pas été traité par le gouvernement.

 

Ajoutez cet article à vos favoris..

A propos de Sébastien Pierre

Spécialiste et passionné par l'immobilier, vous retrouverez toutes les actualités sur les lois autour de l'investissement locatif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *