Des acquéreurs de plus en plus aisés

L’étude diffusée cette semaine par le groupe Empruntis souligne que l’apport moyen est en nette augmentation. Les investisseurs immobiliers seraient donc de plus en plus aisés.

Record battu

“L’acquéreur moyen n’est pas, ou presque plus, Monsieur ou Madame tout le monde” prévient la directrice de la communication d’Empruntis, courtier en assurance. Et les chiffres lui donnent raison : l’apport moyen constaté en 2013 s’élève à 51 978 €, battant ainsi tous les records, y compris celui de l’an dernier.

Bien qu’il existe des écarts notables entre les régions, l’augmentation est visible dans l’ensemble du territoire.

Le montant moyen du bien augmente

Si l’on cumule les données relatives à l’apport moyen et à l’emprunt moyen, on constate que le montant moyen d’un bien immobilier est en hausse de 10 000 € par rapport à l’année passée.

D’après Maël Bernier, “les acquéreurs ont profité des taux très bas pour emprunter plus et ainsi acheter plus grand”. Ils peuvent désormais s’offrir un 94m2 à Strasbourg et, “seulement”, un 26 m2 à Paris.

Ajoutez cet article à vos favoris..

A propos de Sébastien Pierre

Spécialiste et passionné par l'immobilier, vous retrouverez toutes les actualités sur les lois autour de l'investissement locatif.