Vers une hausse de 20% de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires ?

taxe-habitationLe gouvernement est toujours en quête de solutions pour remettre des logements sur le marché de la location.

La hausse de 20% envisagée pourrait concerner les résidences secondaires qui se trouvent dans des zones dites “tendues”. Une zone est dite tendue lorsque la demande en logement est amplement plus importante que l’offre de biens proposés.

D’après le journal les Échos, la taxe d’habitation pour les logements secondaires se trouvant en zone tendues pourrait atteindre les 20%. Cette hausse devrait rapporter environ 150 millions d’euros pour chaque ville où la taxe sera appliquée. Une trentaine de communes seraient concernées par le projet.
L’objectif n’est pas que financier, il s’agit également de libérer un maximum de logements dans des villes où il est devenu extrêmement compliqué de se loger.

A noter que les communes concernées auront le choix d’appliquer la taxe ou non sur les résidences secondaires.
Les personnes modestes qui vivent dans une maison de retraite, mais aussi les biens possédés pour des raisons professionnels seront exemptés.

Ajoutez cet article à vos favoris..

A propos de Sébastien Pierre

Spécialiste et passionné par l'immobilier, vous retrouverez toutes les actualités sur les lois autour de l'investissement locatif.